Couteau en damas torsadé

Lame en damas 80 couches forgée à la main. Manche en bronze coulé à la cire perdue dans un four traditionnel au charbon de bois.

Couteau à double tranchant avec manche en laiton

Le tranchant de la lame a été formé à la forge jusqu’à une épaisseur de moins d’un millimètre. Après avoir été trempée, la lame a ensuite été aiguisée à la pierre.
Le manche a été coulé suivant la technique traditionnelle de la cire perdue

Couteau premier Âge du Fer

Reproduction d’un couteau hallstattien découvert dans le tumulus de Chaffois « Mordeterre » (Doubs)

Mise en forme de la lame

Les artisans modernes disposent aujourd’hui d’abrasifs performants. Les artisans des périodes anciennes ne disposaient pas de tel matériel et devait créer l’émouture du couteau à la forge.